logo Présentation de la SSVDS

Evénement Culturel d'octobre 2006

Organisation - Programme - Renseignements pratiques ]
L'Evénement culturel « Bosnie-Herzégovine à l’honneur »

Organisation

Manifestation organisée par la Compagnie Libre d’Esprit :
10, rue de l’ingénieur Keller - 75015 Paris - Contact : Nikson Pitaqaj
Tél : 01 45 79 63 47, 06 72 80 73 42 - Courriel : libre-esprit à tele2.fr

Avec l’aide du Centre Culturel Jean Vilar, La Ville de l’Île-Saint-Denis et Le Conseil Général de Seine-Saint-Denis

En partenariat avec : L’Ambassade de Bosnie-Herzégovine, le Fonds d’initiative locale et les associations SSVDS, Fédération Mères Pour la Paix, Comité de Paris, Srebrenica 2005.

Programme

Vendredi 13 octobre : ouverture de l’événement

Edito : Et voilà la troisième édition. Après les évènements kosovar et albanais, cette année, c’est la Bosnie qui est à l’honneur. Nous aurons un petit aperçu d’une culture très riche par sa diversité, mais aussi marquée par la guerre. Visniec et Lombardot, à travers des regards de femmes, nous plongent dans ces années-là. Les photos de l’exposition « Dans l’ombre de Srebrenica » complètent cette vue.
Les souvenirs d'Ella Maillart et Annemarie Schwarzenbach, plus anciens et plus lointains, nous emmènent jusqu’à Kaboul avant la deuxième guerre mondiale, dans un voyage avec les Balkans pour étape, à une époque où l’Orient présentait un visage différent. Les deux émigrés de Mrozek, l’un ouvrier, l’autre intellectuel, partagent les souvenirs du pays.
Et puis Kapsamun, avec une musique jazz d’inspiration balkanique, revient après le succès de l’année dernière.

19h00 : Vernissage de l'exposition « Dans l’ombre de Srebrenica », photographies de Aude Cerato et Bernard Béné.

Cette exposition est constituée de photographies, de textes et de témoignages. C’est un hommage aux victimes d’une abdication collective longtemps occultée par la communauté internationale, qui s’inscrit dans le cadre d’un travail de mémoire et d’une réflexion sur l’avenir de la nation bosniaque au sein de l’Europe.

20h30 : Théâtre - Requiem de Roger Lombardot, mise en scène de Nikson Pitaqaj, assistante Laura Déchenaud, création lumière de Joseph Hernandez, avec Delphine Kéravec, Leslie Salomon et Henri Vatin.

C’est l'histoire d’une femme, d’un voyage, le témoignage de sa rencontre avec Sonia et son enfant en Bosnie.
Une trame de fond sombre, marquée du sceau de la guerre.
Pourtant la vie est là, pleine !

Samedi 14 octobre

20h30 : Théâtre - La femme comme champ de bataille de Matei Visniec, mise en scène de Régis Long, scénographie de Geneviève Dudret, création lumière de Cyril Hames, création sonore de Vincent Sicot, avec Joséphine Déchenaud et Diana Sakalauskaïte.

Bosnie-Hérzégovine 1994 : guerre interethnique
L'incompréhension entre les peuples qui se ressemblent serait-elle accrue ?
Deux femmes, une Bosniaque et une Américaine, tentent de détruire le démon de ce carnage. Le souffle de cette amitié va leur permettre de faire pousser un arbre de vie sur ce charnier.

Dimanche 15 octobre

16h (et non pas 20h30) : Théâtre - Requiem de Roger Lombardot

La représentation sera suivie d’une rencontre avec Roger Lombardot et Matei Visniec

Vendredi 20 octobre

19h00 : Théâtre - Requiem de Roger Lombardot

20h45 : Théâtre - Les émigrés de Slawomir Mrozek, mise en scène de Simon Pitaqaj, lumière de Mélanie Minaud, son de Fabien Caron, avec Arben Bajraktaraj et Paolo Valla

Extrait : "Là-bas, tu es esclave de l’Etat. Ici, esclave de ta propre rapacité. Quoi qu’il en soit, tu seras toujours un esclave. La liberté, c’est la possibilité de disposer de soi-même. Or, il y a toujours quelqu’un, ou quelque chose qui dispose de toi. Quand ce ne sont pas les hommes, ce sont les choses."

Samedi 21 octobre

20h30 : Concert Jazz albanais, Kapsamun, groupe de Bâle Arsim Leka saxophone, Marcel Zimmermann violon, Samuel Wettstein piano, Florian Abt contrebasse, Michael Stulz batterie et darbuka

Du folk albanais aux rythmes effrénés, des ballades mélancoliques des Balkans et des breaks insensés du Middle-Est. Cette musique jouée avec émotion laisse tout l’espace nécessaire pour faire bouger vos jambes et vibrer votre cœur. Dans la musique de Kapsamun, vous retrouverez des influences de salsa, new-jazz ou de drum’n bass donnant à ces compositions originales une large gamme d’inspirations.

Et en première partie, le groupe La Machine – à partir de la musique traditionnelle du Centre France, la Machine produit un répertoire chaleureux, énergique et personnel qui assume pleinement son aspect traditionnel, moderne et fédérateur.

Dimanche 22 octobre

15h00 : la Compagnie Libre d’Esprit offre le thé et le café

16h00 : Lecture et danse, avec Karine Gonzalez et Coralie Pradet

En juin 1939, Ella Maillart, écrivain, et Annemarie Schwarzenbach, journaliste et romancière, fuient l’Europe. Ella retourne en Afghanistan comme vers un paradis perdu tandis qu’Annemarie, toxicomane, souhaite retrouver l’apaisement qu’aucune cure de désintoxication n’a réussi à lui apporter. Pendant des mois, elles rencontreront d’autres européens amoureux de l’Orient ou avides d’en exploiter les richesses.
Ce spectacle est une esquisse qui fait intervenir une comédienne et une danseuse de flamenco.

17h30 : Théâtre - Les émigrés de Slawomir Mrozek

Renseignements pratiques

Centre culturel Jean Vilar - Tél : 01 49 22 11 09
3 rue Lénine - 93450 L’Île-Saint-Denis
RER ligne D arrêt Saint-Denis, ou métro ligne 13 station Saint-Denis Basilique
Tarifs : 8, 6 et 3 euros - Toute réservation au siège de la Compagnie avant le 7 octobre bénéficie d’un tarif réduit


© SSVDS - 7 X 2006 - Haut de page